FAQ

Voici une liste de questions qui me sont régulièrement posées.


-Mon enfant est atteint d’une maladie inflammatoire de l’intestin. Peut-il suivre le régime que vous préconisez?
Oui, ce régime peut être suivi par les enfants sans problèmes.


-Votre régime s’applique-t-il à la maladie de Crohn?
Oui. Dans la deuxième édition de mon livre, une section spéciale est réservée à la maladie de  Crohn.


-Pourrais-je retrouver une vie normale en suivant les recommandations de votre programme?
Oui, c’est le but de mon programme. En vous nourrissant d’aliments anti-inflammatoires, vous supprimerez l’inflammation de votre côlon et tous les symptômes qui accompagnent cette maladie (diarrhée sanglante, gaz, ballonnement, etc.). En récupérant votre santé, vous pourrez mener une vie normale comme si la maladie n’existait pas!


-Cela prend combien de temps avant de ressentir les bienfaits de votre programme?
Très rapidement, en quelques jours seulement! Il faut compter quelques semaines, quelques mois tout au plus, pour retrouver une santé normale.


-Possédez-vous des preuves médicales certifiant l’efficacité de votre méthode?
Oui. J’en suis moi-même la preuve. D’autres personnes ayant adhéré à mon programme ont également retrouvé la santé. Elles ont été suivies par des gastro-entérologues et leurs bons résultats sont enregistrés dans leur dossier médical. Les preuves scientifiques sont établies.


-Si le régime a fonctionné pour vous, qu’est-ce qui prouve qu’il fonctionnera pour moi?
Il a fonctionné pour moi et pour tous ceux qui l’ont suivi avec sérieux. Ce qui va différer d’une personne à l’autre est la rapidité avec laquelle la personne recouvrera la santé. Par exemple, le temps de récupération ne sera pas le même pour un jeune que pour une personne d’âge mûr.


-Puis-je suivre ce régime même si je prends des médicaments?
Oui, il n’y a aucune interaction négative entre les médicaments et une alimentation sans sucre ni levure.


-Dois-je continuer à prendre mes médicaments même si j’adhère à votre méthode?
Oui, c’est préférable. Dès que vous vous sentirez mieux, demandez à votre médecin de vous prescrire une classe de médicaments moins dommageable pour votre santé.


-Je suis réellement tanné de prendre des médicaments. Ces derniers n’améliorent en rien mon état de santé. En suivant votre régime, pourrais-je un jour les éliminer de mon quotidien?
Oui, certainement. Dans cette deuxième édition, j’explique les règles à suivre pour y arriver.


-Prenez-vous des médicaments?
Non, je n’en prends plus depuis l’été 2010, époque où j’ai trouvé la solution pour m’en sortir.


-Si ma santé s’améliore en suivant votre régime, pourrais-je éventuellement retourner à mes anciennes habitudes alimentaires?

Non, malheureusement. La colite ulcéreuse et la maladie de Crohn sont des maladies inscrites dans votre bagage génétique. L’intolérance aux sucres et aux levures inscrites dans vos gènes ne s’effacera jamais. Si vous retournez à vos mauvaises habitudes alimentaires, vous retomberez malade. C’est pourquoi ce régime doit être suivi pour la vie.


-Si ce régime doit être suivi pour la vie, est-ce que je risque de souffrir de carences alimentaires à plus ou moins long terme?

Non, au contraire. Ce régime alimentaire est parfaitement équilibré. Il contient tous les nutriments dont le corps humain a besoin pour être en bonne santé. Dans mon régime, les mauvais sucres sont éliminés alors que les bons sucres sont conservés.


-Pourquoi y a-t-il deux phases à votre programme?

La première phase est celle où vous récupérez votre santé en évitant les aliments trop sucrés et à levure. La seconde phase est celle où vous intégrez à l’occasion quelques aliments interdits à votre menu. Il y a deux phases à mon programme parce que les maladies inflammatoires de l’intestin (MII) sont causées par une intolérance alimentaire aux sucres et aux levures et non à une allergie à ceux-ci.


-Quelle est la différence entre l’intolérance et l’allergie alimentaire?

Une allergie alimentaire est une réaction exagérée du système immunitaire à la protéine d’un aliment. Une petite quantité suffit à provoquer une réaction allergique. La plupart des gens connaissent assez bien leurs allergies, car les symptômes apparaissent d’ordinaire rapidement après l’ingestion de la substance allergène.

L’intolérance alimentaire, quant à elle, n’implique pas directement le système immunitaire, mais d’autres mécanismes métaboliques. Avec l’intolérance alimentaire, une petite quantité de l’aliment allergène est souvent bien tolérée. Voilà pourquoi, il est possible de faire quelques écarts alimentaires quand nous sommes atteints d’une MII. Pour y arriver, mon programme indique les règles à suivre afin de ne pas retomber malade.


-Existe-t-il un livre de recettes inspiré de votre liste d’aliments permis?

Non pas pour l’instant. Je ne connais ni livre ni site internet comportant des recettes inspiré de ma méthode. Ce que je vous conseille est de vous procurer à la bibliothèque ou à la librairie de votre quartier des livres de recettes ordinaires et de les adapter à ce régime alimentaire.


-Le gluten cause-t-il la colite ulcéreuse?

Non, absolument pas. La colite ulcéreuse et la maladie de Crohn résultent d’une intolérance aux sucres et aux levures et non d’une intolérance au gluten. À peine 1% de la population souffre d’une réelle intolérance à la protéine (gluten) contenue dans certaines céréales (blé, kamut, épeautre, avoine, seigle, orge…). Si on parle autant de l’intolérance au gluten, c’est tout simplement un effet de mode. Comme dans tout autre domaine, la nutrition n’échappe pas aux modes. Présentement, nous vivons une de ces modes : manger anti-gluten est à la mode.


-Le lactose cause-t-il la colite ulcéreuse?

Non, le lactose ne cause pas la colite ulcéreuse. Après la petite enfance, le corps humain ne fabrique plus l’enzyme (lactase) qui permet de bien digérer le sucre (lactose) des produits laitiers. Cette intolérance peut causer certains troubles intestinaux comme des ballonnements, des gaz, de la diarrhée, de la nausée, etc. Le lactose ne cause pas la colite ulcéreuse en soi, mais il peut amplifier les symptômes de la maladie si vous souffrez d’une intolérance à ce glucide.


-Si le gluten et le lactose ne causent pas la colite ulcéreuse, pourquoi conseillez-vous de l’éviter en phase 1 de votre programme?

Je conseille d’éviter cette catégorie d’aliments si vous êtes incertain de souffrir de l’une ou l’autre de ces intolérances. En phase 2, je suggère de les réintroduire progressivement et d’observer la réaction de votre corps. Si aucun symptôme n’apparaît, cela démontre votre tolérance.


-Quand je suis stressé, mes symptômes empirent, est-ce normal?

Oui. Dans mon livre, j’explique le rôle majeur du stress et l’importance de bien le gérer. Le stress a comme propriété d’amplifier les symptômes de la maladie. Par exemple, si vous subissez un événement stressant dans votre vie (divorce, deuil, perte d’emploi, problème d’argent, examen scolaire…) le nombre de vos diarrhées peut doubler ou même tripler. Dans le pire des cas, vous tomberez en crise. Souvent, on remarque qu’une crise survient peu de temps après avoir vécu un événement stressant. Pour plus d'infos visionner ma vidéo You Tube Le stress votre pire ennemi!


-Je suis en crise, et la diététicienne de l’hôpital m’a conseillé un régime sans résidus, qu’en pensez-vous?

Selon mon expérience, ce régime est dangereux, inefficace et totalement inapproprié en temps de crise. En effet, cette diète est constituée d’aliments sucrés (pain blanc, riz blanc, pâtes blanches, gâteaux, biscuits, Jell-O, miel, boissons gazeuses, etc.) justement à l’origine de votre inflammation! Même si les autorités médicales observent de très mauvais résultats avec ce type de régime, il est encore prescrit aux personnes en crise. Conseiller un régime sans résidus bourrés de sucre à une personne intolérante à ce type d’aliments est aussi ridicule que de servir des canapés aux arachides à une personne hospitalisée suite à une réaction allergique aux cacahuètes.


-Que dois-je faire alors pour supprimer ma crise?

Vous devez faire deux choses. La première, prendre les médicaments prescrits par votre médecin qui vous permettront de ne pas sombrer dans un état encore plus critique. La deuxième, suivre mon régime pour les crises. Ce régime est disponible à l’onglet RÉGIME CRISE sur mon site internet. Ce régime pour les crises permettra de calmer votre inflammation assez rapidement et rendra vos médicaments beaucoup plus efficaces. Dès que vous vous sentirez mieux, vous pourrez entreprendre la phase 1 de mon programme et recouvrer graduellement votre santé. Pour vous aider à mieux comprendre mon régime pour les crises, visionnez ma vidéo  You Tube Régime crise.


Vais-je récupérer le poids que j’ai perdu pendant cette crise?
Oui, mon programme explique comment reprendre les kilos perdus après une crise.


-Selon mon gastro-entérologue, la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn ne se guérissent pas. Qu’en pensez-vous?

Les gastro-entérologues vous répondent selon leur expérience et leurs mauvais résultats. Durant toutes leurs années de pratique, leur approche thérapeutique qui consiste à prescrire des médicaments sans examiner la cause réelle du problème est un vrai fiasco. Le département de la gastro-entérologie est un échec de la médecine traditionnelle. Les patients ne retrouvent jamais la santé en consultant ce type de spécialiste et l’alimentation est une question qu’ils préfèrent éviter.


-Vous affirmez avoir trouvé la solution pour guérir la colite ulcéreuse. Pourquoi la recherche n’a-t-elle jamais trouvé cette fameuse solution?

Parce que la recherche pour trouver une solution naturelle n’existe pas. Quand vous faites un don à une association pour la lutte contre les maladies inflammatoires de l’intestin, vous donnez votre argent à une association dont les principaux commanditaires sont des pharmaceutiques. Quel est le but des pharmaceutiques? Concevoir des médicaments coûteux qui leur rapporteront une tonne de fric.
n
Pensons simplement au RemicadeMD qui peut rapporter jusqu’à 25 000$* par patient par année. Comme les solutions naturelles ne sont  pas payantes, elles ne les intéressent nullement. Réfléchissez bien. Pensez-vous qu’ils vont vous dire comment vous soigner naturellement alors qu’ils peuvent vous avoir comme client-patient à vie? Voilà pourquoi ça ne pouvait pas faire autrement que ce soit une personne atteinte  de la colite ulcéreuse qui trouve la solution à cette maladie.


-J’aimerais livrer un témoignage pour confirmer l’efficacité de votre méthode, puis-je vous contacter?

Oui, bien sûr. C’est avec plaisir que je recueillerai votre témoignage. Vous pouvez me contacter par courriel à nmartin.sante@gmail.com. Le témoignage pourra se faire sous forme d’entrevue ou par échange de courriels, c’est à votre choix.


-En suivant votre régime, j’ai noté une belle amélioration de ma santé. J’en ai parlé à mon médecin, mais celui-ci a semblé totalement indifférent, voire même agacé par ces beaux résultats.  Pourquoi une telle attitude du corps médical?

Parce qu’en lui parlant de vos résultats et de mon régime, vous le confrontez à son ignorance et à son incompétence en matière de santé et de prévention. De nos jours, le rôle du gastro-entérologue se limite à diagnostiquer et à prescrire des médicaments. C’est votre maladie qui l’intéresse et non votre santé.  Une personne en santé, ce n’est ni payant pour lui, ni pour les pharmaceutiques dont il sert les intérêts.

Les pharmaceutiques font des pieds et des mains pour que les médecins prescrivent LEURS médicaments et non ceux de leurs compétiteurs. Ils y parviennent en les récompensant sous forme de cadeaux (voyages tous frais payés, cadeaux luxueux, repas gastronomiques, etc.). Les médecins sont donc récompensés pour les médicaments qu’ils prescrivent. Si vous êtes heureux et en santé, c’est un cadeau en moins et un client-patient qu’il perd…tout cela n’est pas très avantageux pour lui! Comme dirait si bien l’adage : le bonheur des uns fait le malheur des autres!


-Pourquoi ne diffusez-vous pas tout simplement la liste de vos aliments permis sur internet? Cela aiderait beaucoup de gens. Pourquoi vendez-vous un livre à la place?

Parce que je n’aiderais personne en faisant cela et le régime serait un échec. Ce n’est pas juste une question d’aliments permis ou interdits, c’est aussi un PROGRAMME. La santé est un tout. Si vous désirez guérir de cette maladie, il y a des règles bien précises à respecter. Par exemple, vous devez comprendre le rôle du stress dans la maladie, les erreurs à éviter si vous retrouvez la santé après avoir suivi les recommandations du programme, la façon de contrôler vos rages de sucre, comment reprendre le poids perdu après une crise, comment apprivoiser votre niveau d’intolérance, etc. Pour regagner votre santé, certaines explications s’imposent. C’est la raison pour laquelle j’ai rédigé un ouvrage sur le sujet.


-Votre livre est-il disponible en version électronique (e-book)?
Non pas pour le moment. Il est seulement disponible sur commande en version papier.


-Comment puis-je me procurer votre livre?
Rendez-vous à l’onglet LIVRE sur mon site internet et suivez les indications.


-Si j’ai des questions pendant l’essai de votre programme, puis-je vous contacter?
Oui, bien sûr. C’est avec plaisir que je vous aiderai dans votre démarche vers la santé.



*PDF COMMUN DRUG REVIEW, Recommandation finale du CCCEM et Motifs de la recommandation, Infliximab (Remicade® - Centocor Inc.) Indication : colite ulcéreuse [en ligne]. Adresse URL : http://cadth.ca/media/cdr/complete/cdr_complete_Remicade_Final_April_24_2009_f.pdf

Aucun commentaire:

Publier un commentaire